Tout savoir sur<br> le don de lait maternel

Tout savoir sur
le don de lait maternel

Comme pour le don de sang, le lait maternel peut sauver des vies et notamment celles des enfants prématurés pour lesquels le lait maternel constitue un véritable « médicament ».
Peu connu, il s’agit d’un petit geste de solidarité, facile, rapide et surtout vital.


Malheureusement, les lactariums de France font régulièrement état de pénuries à travers l’hexagone.
C’est pourquoi nous avons décidé d’utiliser notre voix et d’unir nos forces avec l’association des lactariums de France (ADLF), via le lactarium de Bordeaux-Marmande (33), afin d’informer et sensibiliser le plus grand nombre au don de lait maternel.





À qui est destiné le lait maternel collecté ? 

Le lait maternel est destiné aux bébés hospitalisés. Soit le temps que la lactation de leur mère se mette en route, soit lorsque la maman ne peut pas ou ne souhaite pas allaiter.

90% des bébés recevant un don de lait maternel sont des bébés prématurés (pour lesquels il n’y a pas de substitut possible). Mais d’autres bébés, hospitalisés pour des pathologies graves du système digestif par exemple, ont également besoin de ces dons.


Est-ce que le don de lait est rémunéré ?

Non. En France, le don de lait est anonyme et gratuit.


Qui peut donner ?

Toutes les mamans allaitantes en bonne santé, dont les bébés ne sont pas encore sevrés. Pas besoin d’une hyper lactation pour donner. Par exemple un biberon de 100ml de lait par jour pendant 15 jours suffit pour sauver des vies.


Comment devenir donneuse ?

Les lactariums sont les établissements spécialisés dans la collecte et la conservation du lait maternel.
La première étape est donc de se rapprocher d’un lactarium proche de son domicile.

Tous les lactariums de métropole en capacité de recevoir des dons sont répertoriés en bleu sur cette carte : https://association-des-lactariums-de-france.fr/carte-des-lactariums-2/

Les prélèvements sont opérés par des collecteurs.rices et entrent dans le cadre de contrôles rigoureux. Il n’y a pas de durée minimale ou maximale pour le don.

Pour des raisons de santé publique et afin d’assurer la qualité du lait maternel distribué, un dossier médical est constitué pour chaque donneuse. Un entretien avec la maman allaitante ainsi qu’un questionnaire médical envoyé au médecin ayant suivi la maman pendant sa grossesse permettent de mettre à jour certains facteurs de risque incompatibles avec le don de lait.

Un dépistage sérologique est pratiqué lors du 1er don à partir d’une prise de sang et renouvelé tous les 3 mois pendant la durée du don pour contrôler que la maman ne souffre d’aucune infection qui pourrait être transmise par son lait.

Les contre-indications et facteurs de risques peuvent être :
- tabac, alcool et stupéfiants, certains médicaments toxiques (dont certaines à bases de plantes)
- certaines infections virales récentes (hépatite B ou C, HIV, HTLV)
- une transfusion ou une greffe d’organe




Comment se passe le don de lait maternel ?

Lorsqu’une maman accepte de faire don de son lait, l’équipe du lactarium lui fournit toutes les explications, le soutien et le matériel nécessaire.

La maman recueille son surplus de lait chaque jour, le congèle et le remet aux équipes du lactarium qui passent les récupérer à une fréquence établie avec la donneuse à son domicile (vous n’avez donc pas besoin de vous déplacer !). Une maman d’enfant.s prématuré.s peut également faire des dons sur place au sein de certains hôpitaux.

Pour information, chaque lactarium est placé sous la responsabilité d’un médecin pédiatre ou gynécologue-obstétricien.

Le lait collecté est ensuite pasteurisé et contrôlé en respectant le guide de bonne pratique : contrôles bactériologiques, virologiques.


En pratique, quelles règles d’hygiène doit-on observer lorsque l’on collecte le surplus de lait pour un lactarium ?

Un lavage de mains avant chaque recueil et une bonne hygiène corporelle est nécessaire. Le matériel (téterelles et biberons de transfert) devra être stérilisé après chaque utilisation afin de permettre d’utiliser le lait au profit des bébés à la santé fragile.


De quoi ai-je besoin ?

Tout le matériel est fourni par le lactarium (biberons etc.). Le lactarium fournit également une ordonnance pour la location de tire-lait remboursés par la sécurité sociale (sauf les téterelles à la charge de la donneuse). La donneuse, à son domicile, doit en revanche disposer d’un congélateur ou d’un compartiment 3 étoiles d’un combiné réfrigérateur-congélateur.


Le saviez-vous ?

Le lactarium est aussi un centre de référence sur l’allaitement maternel. Le personnel est à votre écoute pour toute question ou conseil et vous reçoit en consultation.



Liens vers les articles sur la pénurie + appels aux dons :
Le Monde
Europe 1
La Maison des Maternelles
France Bleu
• Ouest France
Libération
France 3 Provence-Alpes-Côte-d'Azur