ALCOOL & ALLAITEMENT
Nos conseils pour trinquer sans culpabilité

Que boire pendant les fêtes de fin d'année quand on allaite ?

On commence souvent par des accroches un peu marrantes, mais parfois, on se doit d’être sérieux.ses, comme aujourd’hui, pour vous rappeler que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé de tous.tes ; allaitement ou pas.

Cet article a été relu par Julie Longy, consultante en lactation IBCLC.

  1. Home
  2. >
  3. Blog
  4. >
  5. kids friendly
  6. >
  7. LAIT IT BE Nos conseils pour se laisser aller & avoir l'esprit tranquille

Dans quelques jours, les verres trinqueront aux retrouvailles familiales et à la nouvelle année.
Et dans votre tête, cette question : 
“Est ce que j’ai le droit de boire un coup, alors que j’allaite ?” Il y aura peut être ces réponses “Oh, c’est pas une petite coupe qui peut vous faire du mal” suivi du fameux “tu sais, à mon époque…” et les petits coups de pression “Bon décide, parce que j’ai pas envie de gâcher un verre de ce bon vin”. Merci cher oncle. 

Pour vous permettre de passer une bonne soirée, sans culpabiliser, on fait le tri parmi toutes les infos nébuleuses que vous avez pu lire / entendre autour de l’allaitement et de la consommation d’alcool.

Allons droit au but et disons clairement les choses :

• Une mère enceinte peut-elle se permettre un verre d’alcool ? NON

• Une mère qui allaite peut-elle consommer de l’alcool occasionnellement ? OUI 

• Peut-elle le faire sans modération ? NON
Votre état naturel d’hypervigilance en serait réduit ; plus encore que la concentration d’alcool dans votre lait, être alerte et réceptive est essentiel !

Suis-je obligée de passer par la case tire-lait si je veux boire de l'alcool ?


Non. Tout dépend du type de soirée qui vous attend et dont vous avez envie. Vous pouvez très bien amener votre bébé avec vous et assurer les tétées habituelles, en respectant un certain timing et en buvant de façon modérée (nous l’expliquons plus loin dans l’article).

Si vous prévoyez de boire plus de 2 verres dans la soirée, alors il est préférable de tirer votre lait avant et de le proposer à votre enfant au biberon (ou tout autre contenant). La meilleure option selon nous (et celle qui vous permettra d’être la plus tranquille), c’est de faire garder votre bébé. Votre vigilance sera naturellement altérée par la consommation d’alcool ; vous n’en aurez plus autant conscience au-delà de deux verres, alors que c’est primordial.

La consommation d’alcool joue-t-elle sur votre lactation ?

Oui. L’alcool a un effet sur les deux hormones responsables de votre lactation, l’ocytocine (qui déclenche l’éjection du lait) et la prolactine (qui joue sur la fabrication du lait). Au contact de l’alcool, l’ocytocine diminue tandis que la prolactine, boostée par l’euphorie de  l’ivresse, augmente. C’est pourquoi, si vous décidez de “sauter” un allaitement (en offrant à votre bébé du lait préalablement tiré par exemple), il faudra prévoir de tirer et jeter votre lait, pour éviter l'engorgement.

Est-ce-que je peux accélèrer l'évacuation de l'alcool de mon organisme ?

Non. L’alcool passe dans le lait au même titre qu’il passe dans le sang. Il est seulement de passage ; seul le temps fera disparaître l’alcool de votre lait. En d’autres termes, exprimer votre lait, boire beaucoup d’eau et/ou vous reposer n'accélère pas l'élimination de l'alcool de votre organisme.

En combien de temps l’alcool s’évacue-t-il de mon lait ?

L’élimination de l’alcool de votre sang, et donc de votre lait, va varier en fonction de plusieurs facteurs : 
• de la quantité d’alcool ingéré
• de sa rapidité d’ingestion
• de votre poids 
• du fait que votre estomac soit vide ou non.


En moyenne, la concentration d’alcool dans le lait pour un verre est maximale environ 30 à 60  minutes après consommation et il faudra attendre 2 à 3 heures pour être sûr que l’alcool soit complètement évacué de l’organisme. Le temps d’attente augmente évidemment au fur et à mesure du nombre de verres consommés.

Reportez -vous au tableau ci-dessous pour savoir combien de temps laisser passer entre votre consommation d'alcool et la prochaine tétée, en fonction de votre poids & du nombre de verres bus.

Pour résumer 🥂

Si la soirée est prévue et que vous souhaitez boire plus d’un ou deux verres d’alcool, tirez votre lait au préalable pour pouvoir offrir votre lait (vierge de toute trace d’alcool) à votre bébé. L'option la plus sage étant de le.la faire garder ♥️


Si votre bébé est présent :

Buvez modérément (un à deux verres) pour maintenir votre vigilance et avoir les bons réflexes en cas de problème

☞ Buvez de préférence juste après une tétée

☞ Veillez à ne pas avoir l’estomac vide au moment de consommer de l’alcool (l’évacuation est plus longue sinon)

Attendez au moins 2 à 3h après avoir consommé un verre pour allaiter votre bébé

☞ Si vous n’avez pas à allaiter votre bébé au cours de la soirée, prévoyez de tirer et jeter votre lait, pour éviter l’engorgement.


Si vous avez la moindre question, le moindre doute, demandez l'avis d'un.e professionnel.le de santé ou d'un.e consultant.e en lactation. Votre choix doit être éclairé (et le vôtre) pour être le bon 🫶🏼

Profitez des fêtes de fin d’année dans les meilleures conditions ! Santé la Mif’ !

Votre dressing festif 💃🏽

  • 59€
  • 30€
  • 29€

Les autres tips de l’équipe pour Lait It Be 🥰

Si jamais le yoga n’est pas votre dada (vous avez essayé au moins ? 😏), on a demandé à certaines mamans de la team de nous donner leurs meilleurs (autres) conseils pour être la plus tranquille d’esprit possible avant / pendant / après l’arrivée d’un baby.