Boob News 🎄 Bis zum Jahresende haben wir unsere Versandkosten angepasst!

Perte de poids en post-partum :<br> l'allaitement pèse-t-il vraiment dans la balance ?

Perte de poids en post-partum :
l'allaitement pèse-t-il vraiment dans la balance ?

Il y a quelque temps, nous avons reçu le témoignage d’une maman de la Mif’ qui nous a marqué. Elle nous partageait sa détresse, constatant qu’elle perdait énormément de poids en allaitant : 13 mois après son accouchement, elle était à 10kg en dessous de son poids de forme. La plupart des gens et mamans autour d’elle lui ont souvent dit qu’elle avait « trop de chance ». Pas selon elle.

Notre premier réflexe à l’idée de partager son témoignage a été de penser : « que vont penser celles qui luttent pour perdre les kilos de leur grossesse? » et puis on a vite rejeté cette remarque, en se disant que chacun.e son histoire, chacun.e son vécu, chacun.e son rapport à son corps. 


Quel est le rapport entre l’allaitement et la perte de poids ? 

Les études sont quasi formelles : à moyen terme et sans faire de régime particulier, les femmes qui allaitent retrouvent généralement plus facilement leur poids d’équilibre que celles qui n’allaitent pas. Mais si l’allaitement favorise une perte de graisse plus rapide, en allant puiser dans les réserves prévues à cet effet, il ne peut pas être décisif dans votre choix d’allaiter. D’autant plus que chaque corps réagira différemment : certaines mamans allaitantes ont même pris du poids suite à l’allaitement de leur enfant. Question de métabolisme.


La milker-in-chief est bien placée pour en parler : 




Écoutez-nous / vous : votre corps vient de porter la vie pendant 9 mois, en envoyant balader estomac, foie et autres intestins dans tous les sens. Le tout, ponctué d’un effort magnifique mais éprouvant, plus communément appelé l’accouchement. Pour que le corps récupère de tous ces chamboulements induits par la grossesse, il faut à peu près un an. Et si vous les dépassez sans avoir perdu le poids que vous espériez : ce. n’est. pas. grave.



Et si vous souhaitez faire un “régime” ?


Pour les mamans qui allaitent, quels effets un régime (sain) ou une perte de poids peut-il avoir sur l’allaitement et votre lactation ?

Même si la concentration de certains nutriments peut varier en fonction des apports maternels (notamment certaines graisses, vitamines et minéraux), le lait maternel sera toujours adapté au bébé. La plupart de ses composés restent stables quel que soit le régime alimentaire (protéines, glucides, certaines graisses et certaines vitamines), quitte à ce que cela soit parfois au détriment des réserves corporelles de la maman.


Le mantra qu’il faut se répéter, lu dans l’article de Jolly Mama


Source : Peut-on manger de tout quand on allaite ? Mythes et réalités de l’alimentation durant l’allaitement 


Le site de la Leche League est également assez pertinent sur le sujet :
À condition de suivre quelques règles de prudence, la perte de poids ne provoquera ni abaissement de la sécrétion lactée, ni libération importantes de toxines.


Ces règles sont :


⏰ Attendre deux à trois mois après l’accouchement, afin que l’organisme ait bien récupéré après la grossesse et que l’allaitement soit bien démarré.
🪄 Éviter les régimes commerciaux (et leurs grandes promesses), complètement déséquilibrés sur le plan nutritionnel et mauvais pour tout le monde, plus encore pour les femmes allaitantes.
🥬 Préférez un régime correct, avec réduction des graisses et des sucres rapides, et une bonne ration de fruits et légumes. Ne pas hésiter à consulter un diététicien, qui pourra mettre au point un régime adapté à chaque cas et tenant compte des habitudes alimentaires, permettant de perdre du poids en douceur sans pour autant être affamée.
📉 Ne pas chercher à perdre plus de 2 à 3 kg par mois.
🧘🏽‍♀️ Faire deux ou trois fois par semaine de l’exercice physique (une bonne marche à pied, une séance de gymnastique ou de natation, un petit jogging…) qui aide beaucoup le moral aussi ! 

💡 Nb : La reprise du sport n’est pas raisonnable sans avis médical (notamment pour la rééducation du périnée). Consultez votre médecin généraliste, sage-femme ou autre spécialiste avant la reprise d’une activité physique régulière. 
💡 Note de la team TB : Filez voir les recettes allaitement-friendly du blog de Joly Mama, toutes plus alléchantes (et healthy) les unes que les autres… comme les snacks que la marque propose !


Un dernier conseil, le nôtre : soyez douce avec vous-même.




L’alimentation en post-partum :

On commencera par rappeler aux mamans, allaitantes ou non, qu’un régime drastique n’aura aucun effet positif à long terme : ni sur votre corps, ni sur votre moral. Le conseil est souvent répété mais il est parfois difficile à intégrer, tant on a envie de voir les résultats rapidement : l’effort se fait sur le long terme et naturellement. Écoutez votre faim, ne grignotez pas entre les repas et suivez les règles données par les experts (cf. ci-dessous par exemple).

Boob news : ce n’est pas pour ça qu’on dit ça, que l’on doit s’empêcher un carré de chocolat, ou plus.




Dans son livre Bien vivre le 4e trimestre, Julia nous livre ses recommandations pour une alimentation saine et régénérante en post-partum, qui vous aidera à retrouver le bon équilibre sans aller trop vite :

🙅🏼‍♀️ Évitez : tout aliment qui sera inflammatoire ou considéré comme excitant et qui pourrait perturber votre équilibre hormoinal déjà si fragile : alcool, sucre raffinés (bonbons, gateaux industrialisés…), café et thé noir, aliments et boissons consommés froids
💆🏻‍♀️ Préférez : les plats chauds (bouillon, soupe, curry, ragoûts...) et les tisanes.

🙅🏼‍♀️ Évitez : les grandes salades de crudités, faibles en calories mais difficiles à digérer. 
💆🏻‍♀️ Préférez : les aliments riches en nutriments et faciles à digérer (oeufs, poisson, lentilles, légumes racines, dattes, avocat…). Les jus préssés à froid (consommés à température ambiante), les légumes et fruits cuits favorisent également le transit, parfois perturbés après l’accouchement.



On vous partage quelques recettes équilibrées tirées du livre de Julia Simon :


 

 


* Retrouvez toutes ces recettes (et plus encore) dans le livre de Julia Simon 
Et ici son guide pour booster votre immunité grâce à l’alimentation.



Sources :
- La Leche League - https://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/allaiter-aujourd-hui-extraits/1167-55-regime-et-allaitement-aa55 
- Julia Simon, naturopathe - Son livre Bien vivre le 4e trimestre au naturel livre plein de solutions pour récupérer émotionnellement et physiquement après la grossesse.
- Jolly mama - On a testé (et adoré) les snacks sains et naturels, idéales pour les femmes enceintes et allaitantes.
En bonus : leur blog est dans nos favoris, car il regorge de bons conseils et de témoignages enrichissants sur la maternité en général.