Manifeste<br> Tajinebanane

Manifeste
Tajinebanane


Allaiter Partout. Tout le temps.


Plus qu'un slogan, c'est un droit.
Celui pour les mères de prendre la totale liberté de leurs corps chez elles comme dans l'espace public.

Tantôt tabou, tantôt adulé dans divers fantasmes ou encore monnayé en vitrines publicitaires, le corps des femmes est un sujet sur lequel la société a visiblement sans arrêt son mot à dire.
Dans la rue, dans les transports, au bureau, au sein même d'une famille...

Sans langue de bois, voici ce qu'il peut encore se passer en 2021 en France, lorsque des femmes deviennent mères et qu'elles font le choix de l'allaitement maternel (qu'il soit au sein, en tire-allaitement, exclusif, mixte ...) comme moyen de nourrir leur.s enfant.s ;
Elles peuvent se heurter au manque d'information et d'accompagnement, à la précarité, à la solitude.
Elles peuvent être victime de discriminations au travail dès son embauche, l'annonce de sa grossesse ou à son retour de congé maternité.
Elles peuvent être frappées par la violence des mots qui offensent, des regards qui jugent jusqu'aux gestes qui blessent.
Malheureusement elle peut ne pas être respectée et ses droits invisibilisés et discutés par tout un chacun.

Comme si l'allaitement était une volonté qui ne relevait que de l'intime, un choix à faire seule et à assumer à demi-mot.
Il dérange autant qu'il fait couler d'encre et de larmes alors pour le bien être de tous.tes et pour espérer atteindre le "vivre-ensemble" auquel nous aspirons tous.tes, il est grand temps de le protéger et de le défendre.

Protéger l'allaitement maternel n’est pas fustiger le biberon ou encore critiquer celles qui ne souhaitent pas allaiter. Bien au contraire.
Protéger l'allaitement c'est protéger le choix.
Protéger les femmes dans toutes les étapes de leur vie qu'elles fassent, ou non, le choix de la maternité.
C'est donc protéger le droit des femmes de disposer de leurs corps comme elles le souhaitent.

Du gouvernement aux professionnel.les de santé, en passant par les employeurs, les particuliers ainsi que les co-parents, protéger l'allaitement maternel est de la responsabilité de tous.tes afin de bannir la sexualisation systématique du corps féminin, d'informer, de normaliser et soutenir la nature en son sein.

Durant cette Semaine mondiale de l'allaitement maternel qui se déroule du 11 au 17 octobre, mais aussi tous les jours de l'année, Tajinebanane s'engage à informer, protéger, aider toutes les femmes et plus particulièrement celles et ceux qui feront le choix de l'allaitement maternel et ce tant qu'il y aura besoin de le faire.

Signer ce manifeste c’est reconnaître qu’allaiter partout tout le temps est bien plus qu’un slogan. Qu'il s'agit d'un droit et qu'il mérite encore en 2021 d’être défendu.

 
Iels ont déjà signé:

Alison (@cloudiies) & Marvin Cavaille, co-fondateurs de Tajinebanane ainsi que toute l'équipe
Amélie Challéat,
influenceuse, créatrice The Very Good Mother et fondatrice Allez L'Amour (@ameliechalleat)
Anna Roy, sage-femme et autrice (@annaroy75)
Benjamin Muller, Journaliste à la Maison des Maternelles et producteur (@benjamin_muller__)
Carole Hervé, consultante en lactation certifiée IBCLC et autrice (@carole.questiondallaitement)
Camille & Morgan Schneiderlin, créatrice de contenu (@camille_schneiderlin) et footballeur professionnel (@schneiderlinmo4)
Cédric Rostein, fondateur du podcast @papatriarcat
Charline Gayault, sage-femme et créatrice de contenu (@charline.sagefemme)
Clémentine Galey, autrice et fondatrice du podcast @bliss.stories
Clémentine Sarlat, journaliste et productrice du podcast @lamastrescence
Daniel Ahanda, autrice, blogueuse et podcasteuse (@bestofd)
Dominique Leyronnas, pédiatre néonatalogiste et vise-président de la Cofam (Coordination Française pour l'Allaitement Maternel)
Elise Goldfarb, entrepreneuse et co-fondatrice du podcast Coming Out (@elisegoldfarb)
Elsa Wolinski, journaliste et écrivaine (@wolinskiki)
Ely Killeuse, créatrice de contenu et autrice (@ely_killeuse)
Fiona Schmidt, Journaliste (@fiona.n.schmidt)
Josepha Raphard, réalisatrice et fondatrice du Loma Club (@josepha_raphard)
Illana Weizman, militante et autrice (@illanaweizman)
Julie Longy, consultante en lactation certifiée IBCLC (@julie.longy.ibclc)
Juliette Katz, chanteuse, youtubeuse et autrice (@coucoulesgirls)
Juliette Mallet, illustratrice et créatrice (@coucousuzette
Karine & Jean Andre, coach (@karineandre) & dessinateur (@bonjourtattooclub)
Laura Calu, humoriste et comédienne (@laura_calu)
Laura Tenoudji, journaliste (@lauratenoudji)
Laure Manaudou, championne olympique de natation (@lauremanaudouoff)
Louane, actrice et chanteuse (@watchoutforthetornado)
Louise Chabat, actrice, influenceuse et thérapeute (@louisechabat)
Marie Cao, autrice et professionnelle bilingue LSF diplômée (@littlebunbao)
Marion Gruber, créatrice de contenu, entrepreuneuse et autrice (@fringeandfrange)
Marion Seclin, actrice et scénariste (@marionseclin)
Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur de France, chargée de la Citoyenneté et autrice (@marleneschiappa)
Sonia Rolland, actrice et réalisatrice (@soniarolland)
Sophie Trem, autrice et fondatrice de The Good Mood Class (@theotherartofliving)
Stomy Bugsy, artiste (@stomybugsyofficiel)
Shy'm, artiste (@instashym)
Tristan Champion, blogueur derrière le site @barbapapa.blog et auteur