Panier
Supprimer
Le panier est vide
La diversification alimentaire<br> menée par l'enfant

La diversification alimentaire
menée par l'enfant

Tout seul et dès 6 mois votre bébé va manger seul. Développant ainsi son autonomie mais aussi ses capacités de motricité fine, il pourra découvrir le vaste monde de la « bonne bouffe ! ». 
C’est, en quelques mots, ce qu’on propose avec la DME (Diversification Menée par l’Enfant).

C’est une méthode de diversification qui diffère de la méthode dite « classique » puisqu’il ne s’agit pas de donner des purées à votre bébé mais bien des morceaux directement. Cette méthode est ludique et hyper stimulante pour votre enfant. Il découvre, avec des morceaux qu’il est capable d’attraper seul, toutes sortes de textures, saveurs, couleurs et odeurs.


 

C’est ludique mais c’est aussi logique  :

🥛 On considère que le nourrisson sait manger seul dès ces premières minutes/heures de vie. Il sait comment téter et quelle quantité prendre. Aux alentours de 18/24 mois environ, là aussi on estime que le bébé sait manger seul, les mêmes repas que toute la famille. La DME s’inscrit dans cette période du 6-18 mois en développant l’idée que l’enfant reste toujours capable de s’alimenter seul.

☮️ Bon. Soyons clairs : Vous choisissez une méthode « alternative » et certain.e.s ne manqueront pas de vous regarder comme des hippies écervelés qui vont étouffer leurs enfants. Alors je vous partage quelques notions pour que vous ayez des bases solides qui vous permettront de vous sentir sûrs de vous. Confiants.

 

Quand  ?

On commence la DME plus tard qu’une diversification classique. Cela permet au bébé d’avoir une mastication plus aboutie mais aussi un système digestif et immunitaire, eux aussi, plus matures. En général on débutera donc aux alentours de 6 mois (ça peut être un peu avant ou après, et même être après quelques mois de diversification classique) lorsque  :

• Votre bébé tient assis avec un peu d’aide (on n’attend pas qu’il se mette assis seul, ça viendra bien plus tard).
• Il faut également que votre bébé soit en mesure d’attraper un objet et de l’amener rapidement à la bouche.
• Et puis, dernier point mais pas des moindres, on commence quand son bébé montre un intérêt  ! S’il regarde tout ce que vous mettez en bouche, qu’il cherche à piquer dans votre assiette ou regarde goulûment ce paquet de cookies que vous essayez de camoufler alors c’est le bon moment  ! 🍪

 


Aliments, taille et texture  :

✅ Pour commencer en toute sécurité, la taille idéale de l’aliment est celle de votre petit doigt et la grosseur de la paume de la main du bébé pour faciliter sa préhension.
On choisit des aliments avec une texture fondante. Pour tester  : placez l’aliment entre votre langue et votre palais, si vous pouvez l’écraser c’est que votre bébé aussi en est capable entre ses gencives, même s’il n’a pas encore de dent.

⚠️ Les aliments petits, ronds, durs ou à l’inverse trop collants sont à éviter comme un grain de raisin entier par exemple ou du pain de mie trop collant. Cela ne veut pas dire que ces aliments sont à exclure complètement, ils pourront être introduits plus tard mais en les proposant toujours sous une forme qui soit sécuritaire (pour continuer avec notre grain de raisin, on pourra le couper en quartiers dans la longueur par exemple  !)

⬇️ Télécharger le mémo Top 8 des aliments débutants
⬇️ Télécharger le mémo des aliments à éviter

 

Comment débuter  ?

Ok, dans les faits, votre bébé à tous les pré-requis et vous, vous êtes à fond, qu’est-ce qu’on fait  ? Eh bien on mange pardi  ! (Qui dit encore « pardi »  ? !)

Sauf que manger, acte banal et pluri quotidien pour vous, va être la découverte d’une vie pour votre bébé. Alors quelques astuces pour l’aider dans cette aventure gourmande  :
⏰ D’abord, on choisit le bon moment de la journée pour que son bébé ne soit pas trop fatigué. S’il s’est réveillé il y a peu de sa sieste, par exemple, c’est pas mal  !
🤤 On s’assure qu’il n’ait pas trop faim (entre nous, qui aime apprendre une nouveauté en ayant la dalle  ?). Pour cela rien de plus simple, on sort son Tajinebanane et une petite tétée 30 minutes avant de commencer à découvrir les aliments.
🥣 N’hésitez pas à proposer des aliments de votre assiette à votre bébé pour le stimuler.
🏀 Enfin, au départ votre bébé va jouer, téter l’aliment, s’en mettre partout ou à peine observer ce qu’il y a dans son assiette, quoi qu’il en soit, c’est très bien. On laisse faire  !


À noter quand même que puisqu’il prendra peu de quantité, on va avoir nous, parents, une mission importante  :
• Lui proposer de la qualité  !
• À 6 mois, les besoins en fer de notre bébé vont augmenter considérablement, alors on n’hésite pas à lui proposer des aliments riches en fer comme du boudin noir (yasss c’est possible !) ou du houmous sur des cracottes type Pain des fleurs.

Quoi qu’il en soit, on gère la qualité des produits mais c’est lui qui gère la quantité. Jusqu’aux alentours de 12 mois on reste sur de la découverte alimentaire donc pas de stress si votre bébé mange peu, vous continuerez à allaiter à la demande (que ce soit au sein ou au biberon obviously) en parallèle.



 

Combien  ?

Ça, c’est la question pour votre banquier. Mais votre bébé il faut le laisser gérer. Il sait. On lâche sur les quantités et on observe pour voir s’il en faut plus, ou moins…

On peut commencer par un repas par jour. Ou bien 2. Ou bien 3. On s’en fiche !
Au départ il pourra manger peu puis de plus en plus. Mais nous, parents, on a juste à lui présenter de la qualité (du bon gras, du fer…). D’autant qu’elle peut varier en fonction de nombreux paramètres  : il a trop faim, pas assez, fatigue, choix des aliments…

💡 N’hésitez pas à participer à des ateliers pour avoir des idées de menus, de recettes et pour vous rassurer sur les quantités. Je sais comme ça peut être stressant de voir son enfant manger trop ou pas assez. Mais encore une fois, zen, cool Raoul  ! Le lait reste l’aliment principal jusqu’à 12 mois donc vous assurez rien qu’en déboutonnant votre tee-shirt Tajinebanane  !



 

Et donc,

Je pourrais encore vous en dire des tonnes et des tonnes sur le sujet mais cet article serait beaucoup trop long. Je le répète, n’hésitez pas à vous faire accompagner ou à lire des bouquins pour être bien dans vos baskets  !

En DME vous pouvez tout faire  ! C’est fonction de votre enfant en fait.
Si vous voulez lui faire goûter le tajine de votre grand-mère, c’est ok, commencer par une diversification classique puis passer aux morceaux c’est ok, proposer 3 repas le lundi puis seulement 1 le mardi c’est ok, tenter un nouvel aliment puis se raviser c’est ok, ajouter des épices, des huiles c’est ok  !

Bref. Il ne s’agit pas de faire n’importe quoi mais de faire en fonction de votre enfant et c’est quand même ça qui est vraiment cool  ! Une diversification sur mesure pour votre bébé  !

 

Manon Boseggia

Orthophoniste sur Marseille
Membre du réseau DME international
@woodlovefestival  
woodlovefestival@gmail.com

@tajinebanane

#allaiterpartouttoutletemps