Panier
Supprimer
Le panier est vide
Boob to know - Le point sur les principaux bienfaits de l'allaitement maternel

Boob to know - Le point sur les principaux bienfaits de l'allaitement maternel

Boob to know - Caroline Donoghue, nutritionniste, fait le point sur les principaux bienfaits de l'allaitement maternel.



Bonjour, je m’appelle Caroline, nutritionniste agréée et la maman de Romaric, mon petit garçon de 2 ans et demi. Je vis à Islington, au nord de Londres, où l'allaitement est encouragé et où j'ai eu la chance d’avoir une spécialiste de l'allaitement qui est venue chez moi gratuitement.

Cela n’a pas toujours été facile au début. Quelqu'un m'avait dit que cela viendrait naturellement mais cela n’a pas été le cas pour moi. J’ai trouvé que c’était compliqué de trouver la bonne position et j’avais besoin d’aide !

Les conseils pratiques et le soutien que j'ai reçus ont été remarquables. 
J'ai allaité exclusivement pendant 6 mois, puis j’ai opté pour l’allaitement mixte jusqu’aux 9 mois de mon fils. Mon parcours d'allaitement a été comme une montagne russe : j'ai eu deux mastites (inflammation du sein) très douloureuses, dont une qui m'a conduite à l'hôpital pendant quelques jours.

Lorsque les choses se compliquent, il est important de se rappeler les avantages incroyables de l'allaitement maternel.
Alors, quels sont-ils ?





Il s’adapte aux besoins de votre bébé. 

Cela semble simple mais c'est vraiment magique. La composition de votre lait varie selon l'heure de la journée et au cours de la lactation. Cela change à mesure que votre bébé grandit.

Par exemple, par temps chaud, le lait maternel devient plus liquide car votre bébé a besoin de plus d'hydratation. Pendant les mois froids, le lait offrira à votre bébé une teneur plus élevée en matières grasses.
La nuit, votre lait contiendra plus de mélatonine (l'hormone du sommeil) pour que votre bébé puisse mieux dormir. Donc, si vous utilisez un tire-lait, assurez-vous de bien noter l'heure de la journée.
Lorsque vous le nourrissez le soir, utilisez uniquement votre lait que vous tirez après la tombée de la nuit car cela peut influencer les habitudes de sommeil des nourrissons(1).



Il répond à tous les besoins nutritionnels, de croissance et de développement de votre bébé. 

Le lait maternel est parfaitement préparé pour que les nourrissons le digèrent bien. Il contient tous les nutriments dont ils ont besoin pendant les 6 premiers mois de la vie, y compris les graisses, les glucides, les protéines, les vitamines, les minéraux et l'eau (2)

L'exception est la vitamine D pour lequel un supplément peut être nécessaire, à moins que vous et votre bébé ne soyez suffisamment exposés au soleil. Vérifiez auprès de votre médecin pour une supplémentation.

Enfin, il n'est pas recommandé d'introduire des aliments solides avant l'âge de 6 mois (2,3).

 



Il protège votre bébé contre les maladies

Le lait maternel offre de nombreux composants immunitaires (4).
Il contient des anticorps qui aident à protéger les nourrissons contre les maladies courantes telles que la diarrhée et la pneumonie. 

Ces derniers sont produits par votre corps pour empêcher les bactéries de pénétrer dans les cellules. L'anticorps prédominant est l'IgA sécrétoire. Les laits artificiels ne contiennent pas ces anticorps présents dans le lait maternel.



Il augmente la richesse et la diversité du microbiote intestinal

Si vous n’avez pas encore entendu parler du microbiote intestinal, il représente simplement tous les micro-organismes, y compris les champignons et les bactéries, qui vivent dans le tube digestif (de la bouche à l’anus).

Un intestin sain est nécessaire pour une bonne santé et c'est notre première ligne de défense contre le monde extérieur.
Les bactéries présentes dans notre intestin prennent en charge de nombreuses fonctions différentes telles que la synthèse de neurotransmetteurs et de vitamines.
Ces bactéries nous aident également à digérer et à extraire les nutriments des aliments que nous mangeons. Le microbiote intestinal est tellement complexe qu'il me faudrait un livre entier pour en parler !

Mais le fait est que votre enfant a besoin d'un microbiote diversifié et la recherche montre que les bébés nourris au sein ont presque deux fois plus de cellules bactériennes intestinales (5).
Cela est encore plus important pour les nourrissons arrivant au monde par césarienne car ils ont déjà une richesse microbienne intestinale inférieure à celle des nourrissons naissant par voie vaginale (5).



Cela aide à créer un lien émotionnel entre vous et votre bébé 

Pendant l'allaitement, votre corps produit les hormones prolactine et ocytocine, qui diminuent le stress maternel et créent des liens plus forts avec votre bébé (6)

L’allaitement maternel peut également aider à soutenir la santé mentale de la mère et à réduire le risque de dépression post-partum (6).

Étonnamment la prolactine est produite de façon plus importante la nuit, ce qui permet de nous sentir détendues et somnolentes.

Même si vous faites des tétées de nuit, vos hormones sont là pour vous aider à vous reposer et à vous sentir mieux ! (2).



Cela réduit le risque de maladie pour la mère

Les recherches arrivent à mettre en lien que l'allaitement pourrait prévenir de certaines maladies (dont les cancers du sein et de l’ovaire ainsi que le diabète de type 2 et les maladies cardiaques (2,3,7)).

 

En fin de compte, je regarde en arrière et je me souviens du moment de fusion incroyable avec mon fils. Cela ne dure pas longtemps, alors profitez-en autant que vous le pouvez ! 

Vous savez maintenant tous les avantages de l’allaitement mais je voulais terminer cet article en disant que chaque femme fait ce qu’elle peut.
Soutenons-nous et entraidons-nous pour que celles qui le veulent et le peuvent puissent allaiter autant que possible.

Partout. Tout le temps.

Dans le monde, selon l'OMS, 44% des nourrissons de 0 à 6 mois sont exclusivement allaités (2). L'Angleterre et la France ont l'un des taux d'allaitement le plus bas au monde (2,7). Je crois qu’il est de la responsabilité du gouvernement de voir la situation dans son ensemble et de soutenir les mères, mais ensemble, nous pouvons déjà commencer à aller dans la bonne direction.



Caroline Donoghue


IG @thenutritherapist
FB @theNutriCaroline
www.thenutritherapist.com


Références :

  1. 1. Cohen Engler A, Hadash A, Shehadeh N, Pillar G. Breastfeeding may improve nocturnal sleep and reduce infantile colic: Potential role of breast milk melatonin. European Journal of Pediatrics. 2011;171(4):729-732.

  2. 2. Infant and Young Child Feeding: Model Chapter for Textbooks for Medical Students and Allied Health Professionals. Geneva: World Health Organization; 2009. SESSION 3, Complementary feeding.

  3. 3. WHO (2020) 10 facts on breastfeeding [Internet]. World Health Organization. [Available from: https://www.who.int/features/factfiles/breastfeeding/en/ 

  4. 4. M'Rabet L, Vos A, Boehm G, Garssen J. Breast-Feeding and Its Role in Early Development of the Immune System in Infants: Consequences for Health Later in Life. The Journal of Nutrition. 2008;138(9):1782S-1790S.

  5. 5. Moore R, Townsend S. Temporal development of the infant gut microbiome. Open Biology. 2019;9(9):190128.

  6. 6. Liu J, Leung P, Yang A. Breastfeeding and Active Bonding Protects against Children’s Internalizing Behavior Problems. Nutrients [Internet]. 2013;6(1):76-89. Available from: http://10.3390/nu6010076 

  7. 7. Unicef - Breastfeeding in the UK - Baby Friendly Initiative [Internet]. Baby Friendly Initiative. 2020 Available from:
    https://www.unicef.org.uk/babyfriendly/what-is-baby-friendly/breastfeeding-in-the-uk/

 

@tajinebanane

#allaiterpartouttoutletemps